Quel éclairage choisir pour la cuisine ?

Vous avez prévu la rénovation de votre cuisine et pour cela vous recherchez des idées d’éclairages ? Votre cuisine renvoie une image triste, peu accueillante et vous avez envie d’y remédier ? Il est temps de penser à des solutions d’éclairages efficaces et nous pensons savoir comment vous aider.

La cuisine est l’un des endroits les plus habités dans une maison. En dehors du rôle qu’elle joue dans la préparation des repas et des collations, on s’y retrouve également pour faire la vaisselle ou faire du rangement. Plus que toute autre pièce, il est donc important de s’assurer qu’elle dispose d’un éclairage homogène qui occupe tout l’espace. Cependant, trouver l’éclairage parfait pour votre cuisine peut rapidement devenir un cauchemar si vous n’êtes pas assez outillé.

En effet, pour choisir votre éclairage cuisine, il faudra examiner et respecter une liste de critères objectifs dont voici les musts :

  • Le type d’éclairage recherché ;
  • Les options d’éclairage disponibles sur le marché ;
  • Les luminaires adaptés à votre configuration interne ;
  • Le matériau des luminaires ;
  • La température de couleur de votre éclairage.

Sans perdre une once de temps, nous vous invitons à lire la suite de ce guide pour en savoir plus sur les différents types d’éclairage de cuisine et quels luminaires correspondent le mieux à votre cuisine.

cuisine-avec-eclairage-par-des-luminaires

Votre éclairage cuisine en fonction des types de lumières

De base, le bon éclairage consiste à spécifier un schéma de lumière qui permet d’illuminer de manière ponctuelle la cuisine. À cet effet, on retrouve trois types d’éclairages que vous pouvez adopter :

  • L’éclairage général ou éclairage ambiant ;
  • L’éclairage fonctionnel ou éclairage de travail ;
  • L’éclairage décoratif ou éclairage d’accentuation.

Zoom sur l’éclairage général

Encore connu sous le vocable de l’éclairage ambiant, l’éclairage général fournit le plus de lumière possible dans la cuisine, qu’elle soit grande ou petite. Plus précisément, son usage vous permet de profiter d’un éclairage homogène et confortable qui rebondit sur les murs de la pièce. On précise également qu’il est indépendant des autres sources d’éclairage.

Zoom sur l’éclairage fonctionnel

Même si l’éclairage ambiant est recommandé pour une libre circulation dans la cuisine, il laisse souvent des ombres dans certains plans de travail. Avec l’éclairage fonctionnel, vous pouvez corriger ce défaut. À l’évidence, il permet d’avoir une lumière accrue pour réaliser des tâches spécifiques dans la cuisine. Ce sont généralement des travaux qui nécessitent de la précision comme :

  • lire des recettes ;
  • faire la vaisselle ;
  • hacher de la viande ou des légumes, etc.

Sur un autre angle, on précise également que cette lumière cuisine aide à réduire la fatigue oculaire, un avantage sérieux à ne pas négliger.

Zoom sur l’éclairage décoratif

Si vous avez des éléments architecturaux que vous souhaitez mettre en valeur dans votre cuisine, n’hésitez pas à opter pour ce type d’éclairage. Encore appelé éclairage d’accentuation, il contribue à l’ambiance chaleureuse de la pièce et la fait paraitre plus grande.

Lors du choix de votre éclairage cuisine plafond, nous vous recommandons de sélectionner des luminaires capables de combiner ces différents types de lumière. Il est également important qu’elles puissent être utilisées de manière individuelle. En effet, avoir le choix d’allumer les lumières indépendamment les unes des autres crée un espace atmosphérique à l’intérieur. Ainsi, la cuisine peut passer d’une salle de préparation à une salle à manger en un seul clic.

Votre éclairage cuisine en fonction des options d’éclairage accessibles sur le marché

Vous souhaitez avoir un éclairage ambiant ou décoratif ?  Il est évident que vous aurez nécessairement besoin d’un luminaire de cuisine capable de vous fournir ce type de luminosité. Sur le marché, quatre options s’offrent à vous :

  • Les lustres ;
  • Les plafonniers ;
  • Les suspensions ;
  • Les appliques murales.

L’éclairage par les lustres

Connus comme des éclairages de surface, les lustres sont des accessoires standards qui sont conçus pour créer une ambiance lumineuse générale. On les monte directement sur le plafond, mais tâchez de ne pas les confondre avec un plafonnier. Très souvent, les lustres se présentent avec un abat-jour contenant des ampoules simples ou rétroactives. Par ailleurs, il est possible de retrouver ces lumineuses sous une forme rectangulaire ou atypique avec plusieurs tubes fluorescents.

L’éclairage par les plafonniers

De base, un plafonnier est directement installé dans un plafond ou encore un mur de la cuisine. En une phrase, c’est un dispositif d’éclairage tout simplement encastré.

Ce type de lampe cuisine a le mérite d’être discret et libère ainsi votre cuisine de tout encombrement lumineux. Cependant, son usage implique un léger sacrifice. Il vous faudra suffisamment d’espace libre au-dessus du plafond afin de camoufler son boîtier et son câblage pendant l’installation.

L’éclairage par les suspensions

Pour un néophyte, une suspension est un luminaire fixé au plafond d’une pièce et suspendu à une tige ou une chaîne. Dans une cuisine, elle se présente comme une pièce maitresse. À l’évidence, elle est considérée comme un éclairage de surface, mais n’est pas commercialisée pour illuminer de façon ambiante une grande cuisine.

Tout ceci vous parait complexe ? La prochaine section vous montrera dans les détails l’option d’éclairage qui correspond le mieux à votre cuisine.

Votre éclairage cuisine en fonction du luminaire adapté à votre configuration interne

cuisine-meublé-avec-des-suspensions-au-plafond

Maintenant que vous avez une vue d’ensemble sur les différentes options d’éclairage, retenez qu’elles ne sont pas applicables dans l’ensemble de la cuisine. En réalité, chaque luminaire dépend du type d’éclairage que vous aurez choisi.

Quel luminaire pour un éclairage ambiant ?

Si vous préférez un éclairage général pour votre cuisine, il est nécessaire de savoir quel spot cuisine utiliser. Généralement, une suspension, un plafonnier ou un lustre sous forme de globe font amplement l’affaire. Par contre, certains choix de luminaire peuvent dépendre de la configuration de la pièce.

  • Pour une cuisine basse de plafonds ou petite : pensez à choisir des spots LEDS ou des appliques
  • Pour une cuisine étroite et longue : installez dans un angle de la pièce des spots suspendus à un câble.
  • Pour l’îlot ou le comptoir d’une cuisine : selon que votre îlot dispose d’une table de cuisson ou d’un espace de travail intégré ou qu’il soit destiné à la détente, le choix de l’éclairage devient sensible. Pour la première option, essayez un mélange d’éclairage encastré comme un spot ainsi qu’une suspension. Par contre, vous n’aurez besoin que d’une semi-suspension pour éclairer convenablement les îlots de détente comme les sièges de comptoir.

Quel luminaire pour un éclairage fonctionnel ?

Ici, votre luminaire doit tenir compte de la zone que vous souhaitez mettre en valeur.

Pour un éclairage fonctionnel sur le plan de travail et les meubles (étagères) :

  • Les bandeaux lumineux ;
  • Les spots LEDS ;
  • Les réglettes

Pour un éclairage fonctionnel sur le haut des meubles et l’espace repas :

  • Les spots sur tiges ;
  • Les lustres.

Quel luminaire pour un éclairage décoratif ?

Les lumières d’accentuation pour décorer votre cuisine sont possibles grâce aux éléments suivants :

  • Rubans LEDS ;
  • Lustres design ;
  • Lampes orientables ;
  • Appliques murales.

Votre éclairage cuisine en fonction du matériau des luminaires

En dehors des précédents critères, un bon éclairage, qu’il soit encastré ou non, dépend également du matériau de sa source lumineuse. Par conséquent, ne choisissez pas n’importe quel matériau de finition. Cela pourrait déteindre sur le style ainsi que la tonalité de la lumière naturelle de votre cuisine. Pour vous aider à réaliser un choix objectif, nous avons préparé une liste non exhaustive des matériaux les plus en vogue sur le marché.

L’éclairage en verre

Dans la cuisine, un luminaire intérieur en verre est une excellente solution qui maximise la sensation d’espace. En raison de son caractère transparent, le verre ne submerge pas la pièce et correspond bien aux cuisines de petite taille. De plus, il est facile à entretenir. Plus précisément, il suffit de le nettoyer grâce à un chiffon humide lorsqu’il devient sale ou poussiéreux. Enfin, on n’oublie pas de préciser que les luminaires en verre se fondent parfaitement dans n’importe quel décor.

L’éclairage en porcelaine émaillée

La porcelaine ne brille pas uniquement dans l’industrie des carreaux et de l’orfèvrerie. Pour votre éclairage, nous vous recommandons vivement des lustres et des suspensions conçus à partir de cette matière. Ils vous serviront à la fois d’éclairage fonctionnel et d’éclairage décoratif. Au surplus, vous pourrez compter sur leur qualité, car la porcelaine émaillée résiste bien à l’épreuve du temps.

L’éclairage en osier

Si vous ne connaissiez pas ce matériau polyvalent, sachez qu’il est très tendanciel actuellement. Considéré comme une matière neutre à l’instar du rotin, l’osier est parfait pour un allumage de la cuisine. Tout d’abord, il ajoute une touche de neutralité et équilibre votre espace de préparation. Ensuite, c’est un excellent choix si vous êtes un écoresponsable, car il est biodégradable. Enfin, vous pouvez l’adopter dans des décors à la fois modernes et traditionnels.

L’éclairage en bois

Voici un autre favori qu’on retrouve dans plusieurs systèmes d’éclairages. Si vous désirez un aspect terreux dans votre cuisine, c’est certainement le choix idéal. Souvent associées à un design scandinave, nous vous préconisons les suspensions en bois pour l’îlot de votre pièce. Naturellement, le mariage esthétique sera unique si vous disposez d’une cuisine en marbre.

L’éclairage en béton

Vous avez l’air surpris d’apprendre que le béton pouvait servir de matériau pour l’éclairage d’un point lumineux ? Cela est pourtant bien possible et le matériau se retrouve souvent dans les abat-jours encastrés. En effet, c’est un style qui a le vent en poupe et qui habille votre cuisine avec ses tons neutres. On retrouve ces luminaires dans des designs minimalistes qui évoquent un look urbain dans l’espace.

L’éclairage en laiton

Le laiton est un matériau qui apporte une touche de dorure dans la pièce de la maison. On le retrouve sur des spots encastrés ou encore des appliques murales pour une ambiance gracieuse reflétée par sa lumière blanche chaude. En plus, il convient pour un éclairage de tâche et offre une belle résistance à la conductivité.

L’éclairage en tissu

Les lampes en tissu s’intègrent dans un large éventail de décors, notamment si votre cuisine arbore un thème campagnard ou provincial. De plus, le tissu adoucit la lumière et crée, par ricochet, un éclairage ambiant.

Votre éclairage cuisine en fonction de la température de couleur des ampoules

ampoule-avec-un-filament-chaud

Pour présenter votre cuisine sous le meilleur éclairage, pensez à choisir des ampoules avec des températures de couleur qui épousent la teinte de la pièce.

À titre informationnel, la température de couleur s’exprime en degré Kelvin et représente la quantité de lumière que produit une ampoule. Plus précisément, on enregistre les lumières rouges, jaunes, bleues et blanc pur. De plus, chaque teinte implique un effet ou une température. Voici donc les deux termes les plus utilisés à ce propos :

  • Lorsque l’ampoule produit une lumière jaune, on parle d’une température de couleur chaude ou blanche chaud ;
  • Lorsque l’ampoule émet une lumière bleue, on parle d’une température de couleur froide ou blanc froid.

Selon le type d’éclairage visé, nous vous conseillons les températures de couleurs suivantes :

  • Pour un éclairage ambiant : choisissiez du blanc chaud coté à 3 000 Kelvins.
  • Pour un éclairage fonctionnel : optez pour du blanc neutre estimé entre 4 000 et 4500 Kelvins.
  • Pour un éclairage cosy, c’est-à-dire confortable : préférez une ampoule produisant une lumière jaune située entre 3 000 et 3 500 Kelvins.
  • Pour un éclairage décoratif : choisissez une lampe qui fabrique une lumière blanche comprise entre 4 000 et 4 200 Kelvins.

Naturellement, ce sont des informations que vous pouvez affiner et personnaliser afin d’obtenir un bon mélange de sources lumineuses.

Nos meilleurs luminaires pour cuisine

Dans cette section, nous vous avons préparé deux produits issus de notre boutique Lustre Shop afin de faciliter votre orientation. Il s’agit de sources d’éclairage particulièrement conçues pour un usage en cuisine.

La Suspension Industrielle Cuisine

suspension industrielle pour cuisine

Accessible sous 6 différentes couleurs, cette suspension est un must qui vient rafraichir votre cuisine. Parce que vous avez besoin d’une grande mobilité dans la cuisine, le diffuseur embarque un diamètre de 13,5 cm pour une fixation à 30 cm du sol. Sa conception en aluminium vous offre un éclairage gracieux et nous vous l’offrons sous une garantie de un an.

L’Applique Murale Industrielle Loft Noir Vintage

applique murale pour cuisine

Sous son style rétro, mais moderne, cette applique murale vous aide à profiter d’un éclairage pointu sur certaines zones de votre cuisine. À cet effet, elle intègre une ampoule ainsi qu’une tige de montage réglable. Ses dimensions sont également contrôlées afin de permettre un emplacement sans encombre. Et si vous souhaitez l’obtenir, nous vous promettons une belle garantie de 3 ans.

En somme, l’éclairage d’une cuisine implique une analyse minutieuse d’un éventail de critères. Entre le type de luminosité adapté à votre pièce, le matériau et la température de couleur, vous pouvez créer un espace à la fois chaleureux, fonctionnel et décoratif. Et si vous êtes toujours bloqué sur certaines idées d’éclairage, n’hésitez surtout pas à contacter notre service clientèle toujours amical et accessible.